Association Bloom

La honte « TOTAL »

TotalEnergies veut détruire l’océan et le climat en Afrique du Sud.

Empêchons le massacre !

Monsieur Patrick Pouyanné, PDG de TotalEnergies,

Où vous arrêterez-vous ?

La planète brûle. Les climatologues du GIEC alertent l’humanité sur l’avenir de souffrances qui nous est promis si nous ne réduisons pas drastiquement nos émissions de CO2. L’Agence internationale de l’énergie rappelle qu’aucun nouveau projet d’extraction d’énergies fossiles ne doit être construit. Le Secrétaire-général des Nations unies dénonce « la folie économique et morale » qui accompagne les investissements fossiles.

Mais vous, vous vous apprêtez à ravager l’Ouganda et la Tanzanie. Vous détruisez les forêts boréales du Canada. Vous fracturez les roches et saccagez l’Argentine. Vous soutenez les pétro-dictatures. Vous violez les droits humains.

Et maintenant, vous vous attaquez à l’océan et son incroyable biodiversité. Ce 5 septembre 2022, vous avez demandé une licence de production pour exploiter deux immenses champs gaziers enfouis à plus de 1000 mètres de profondeur au large de l’Afrique du Sud, dans une zone à la vie marine exceptionnellement riche et diversifiée.

Au mépris de l’urgence climatique, TotalEnergies s’apprête à investir au minimum trois milliards de dollars pour lancer des opérations de forage dans les eaux sud-africaines et y extraire un milliard de barils de pétrole et de gaz.

Trois milliards de dollars qui accéléreront la catastrophe climatique et mettront en péril notre avenir.

Trois milliards de dollars qui dévasteront les animaux marins et les écosystèmes exceptionnels d’Afrique du Sud.

Trois milliards de dollars qui menaceront la sécurité alimentaire des populations locales et les moyens de subsistance des pêcheurs artisanaux sud-africains.

Monsieur Pouyanné, abandonnez d’urgence votre projet climaticide qui va accélérer l’effondrement de la biodiversité.

Les eaux d’Afrique du Sud hébergent une biodiversité exceptionnelle et forment un « corridor bleu » pour de multiples espèces : les baleines y migrent par milliers. Les tortues luth, les plus grandes tortues marines au monde, menacées d’extinction, pondent leurs œufs sur les plages sud-africaines. Otaries, manchots, albatros, pétrels, cormorans et fous du Cap : c’est tout cet écosystème que vous allez détruire, et avec lui une économie locale et des milliers de petits pêcheurs.

Nous, citoyens de tous âges et de toutes nations, vous demandons d’écouter les experts du climat et de la biodiversité et de renoncer à déclencher une nouvelle bombe climatique en Afrique du Sud.

Monsieur Pouyanné, si vous persistez dans votre obsession morbide pour les profits records, si vous persistez dans votre aveuglement antiécologique, nous organiserons la résistance citoyenne pour vous empêcher de détraquer le climat, de détruire la nature, d’anéantir notre avenir et de sacrifier la jeunesse.

Détruire l’océan, c’est nous condamner collectivement.

Nous ne vous laisserons pas faire.

STOP #OceanTotalDestruction

 

Signez ici !
94 033 personnes ont déjà signé

    Langue de correspondance

    *Champs obligatoires

    Les informations recueillies avec votre consentement à partir de ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique destiné à traiter votre demande. Les destinataires des données sont les membres de BLOOM concernés par votre demande. Vos données resteront strictement confidentielles. Elles ne seront ni vendues ni échangées conformément à notre politique de confidentialité. Vous disposez, en nous écrivant, à un droit d’accès, de rectification et de suppression des données vous concernant.